SALT

SALT

(Philip Noyce)

 

            Angelina Jolie incarne Salt, agent de la CIA qui se retrouve impliquée dans un complot visant à détruire l’Amérique. Poursuivie par ses employeurs, elle devra lutter jusqu’au bout pour poursuivre sa mission. Mais quelle est cette mission ? Voila comment on pourrait résumer l’intrigue de Salt. Scénario déjà exploité à maintes reprises, donnant souvent un résultat d’une qualité consternante. Dans ce film, il y a cependant de bons points : un rythme soutenu qui ne laisse aucun répit au spectateur, des pirouettes scénaristiques qui bouleversent ce qui avait déjà été établi… Malheureusement, ce film commet les mêmes erreurs que ceux du même genre : la complexité du scénario est intéressante, mais provoque des invraisemblances, des situations totalement irréalistes (avez-vous déjà vu quelqu’un qui est parvenu à se glisser dans le bunker le plus sécurisé de la Maison Blanche seul et avec un pistolet pour seul équipement ?). A force de vouloir donner dans la surenchère, le long-métrage de Philip Noyce entre dans l’absurde, avec des séquences de courses poursuites tombant dans le ridicule.  Ajoutez à cela des acteurs peu convaincants (à part Chiwetel Ejiofor, qui tient bien son rôle), une fin bâclée et décevante, et vous obtenez un film sympathique, mais qui ne dépasse pas la barre du «  banal ».

Salt : 10

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×